Accueil Notre histoire

Notre histoire

 

Bellevue Ingredients & Solutions comprend trois sites : un site en région parisienne à Gennevilliers (92) et deux à Marseille (un au cœur du Silo de la Madrague, 50 mètres de haut, construit en 1928, et l’autre à St Just dans le 14ème). Elle est née d’une grande tradition semoulière marseillaise qui réunissait, au tout début du siècle, une centaine de moulins spécialisés dans la trituration du blé dur. Les restructurations et concentrations qui se sont opérées dans la profession entre 1950 et 1975 en ont réduit fortement le nombre puisqu’il n’existe en France actuellement plus que 5 moulins blé dur ou semouleries.

Bellevue Ingredients & Solutions site Marseille Littoral : Au départ, Semoulerie de Bellevue (1928) est une entreprise familiale appelée Établissements Ferrand et Renaud « Grands Moulins de Bellevue ».

En 1973, un nouveau moulin rentre dans le périmètre de Semoulerie de Bellevue : c’est le moulin de Ste Marie, situé dans l’usine de La Montre. Afin de pouvoir agrandir l’usine, Panzani rachète le Silo de la Madrague, voisin de l’usine du Littoral. Il s’agit d’un silo dont le blé provient directement du Port Autonome de Marseille. Le moulin de Ste Marie est détruit et on reporte la capacité sur le moulin du Littoral (300 T/jour).

Bellevue Ingredients & Solutions site Marseille Saint-Just :  En 1961, Panzani fusionne avec la société La Lune puis avec Régia Scaramelli, ce qui lui permet d’intégrer la Semoulerie Bellevue de Saint-Just à Marseille. Panzani développe alors une nouvelle activité, celle de semoulier, et peut ainsi maîtriser entièrement la filière et la qualité de ses produits.

Les sites marseillais connaissent un regain d’activité avec la consommation de semoule qui se développe dans les années 60 avec l’arrivée d’une forte population venant d’Afrique du Nord (Algérie principalement) en France.

Bellevue Ingredients & Solutions site Gennevilliers : Les établissements Bertrand et Cie, fondés en 1835, possédaient au Havre une unité de production comprenant des moulins et deux fabriques de pâtes qui ont été entièrement détruites après les bombardements en 1940. En 1949, l’entreprise fait alors reconstruire une semoulerie couplée à une usine de pâtes sur des terrains qu’elle possédait à Gennevilliers le long de Seine .

Cette fabrique est exploitée depuis les années 1970 par la Semoulerie de Bellevue dans laquelle est traité le blé dur pour produire de la semoule. Le blé est livré par péniches mais aussi par camions. La Semoulerie de Bellevue voit donc son périmètre se conforter avec 3 moulins et un silo. Le 1er novembre 1999, la Semoulerie de Bellevue fusionne avec la société Panzani.

En 2019, la « Semoulerie de Bellevue », reconnue internationalement pour sa capacité à proposer une large gamme de semoules, de couscous et farines de blé dur adaptés aux besoins des industriels de l’agroalimentaire, change de nom et devient « Bellevue Ingredients & Solutions ».